Nos conseils pour les primants

         Arriver dans un nouvel environnement, d’autant plus aussi stressant que la PACES, c’est toujours un peu compliqué. Alors voici quelques conseils pour savoir comment gérer ton année, comment tu peux la prendre en main, etc.

Ne pas rester seul

         Rester tout seul tout le temps, c’est le meilleur moyen de péter un câble. Que ce soit votre famille, vos amis, la caissière ou de parfait inconnus, n’hésitez pas à prendre du temps pour voir d’autres gens et sortir un peu de votre quotidien et de votre travail. Vous aurez peut-être l’impression de perdre du temps, mais il n’en est rien parce que vous serez plus efficace pour travailler derrière.

Faire des exercices

         Même si tu n’as pas fini de comprendre le chapitre, même si tu ne le connais pas à la virgule près, tu peux dors et dèjà commencer à faire des exercices ! C’est en s’exerçant qu’on apprend le mieux, parce qu’on retient ses erreurs. Pareil pour les formules par exemple en UE 3 ou en UE 4. Vous saurez dans quel contexte et comment elles s’utilisent, elles seront donc plus faciles à retenir. En plus de ça, les exercices vous permettent de différencier ce qui est important de ce qui ne l’est pas. Donc n’hésites pas à faire banque de QCM du Tut’ sur banque de QCM du Tut’.

Faire des pauses, quotidienne et hebdomadaire

          Notre cerveau n’est pas fait pour réfléchir de façon intense et continue toute la journée. Il faut lieu accorder des pauses régulièrement, par exemple 15 min toutes les 3h, ou 20 min toutes les deux heures, ou simplement, quand vous en avez besoin. Cela demande quand vous vous connaissiez pour savoir quand vous n’êtes plus efficaces. En plus de ça, c’est bien aussi d’avoir un moment dans la semaine qui permette de penser à autre chose. Par exemple voir des amis le weekend, de la famille, etc.

Trouver sa méthode de travail

         C’est LA chose la plus importante en PACES. Il y a plein de méthodes de travail, et malheureusement, il n’existe pas celle qui fait réussir à tous les coups. Il faut juste que tu trouves celle qui te convient. Pour cela, n’hésites pas à aller voir cet article, qui détaille différents types de méthodes de travail.

Sauvegarder les annales pour la fin

         Les annales, c’est le seul entrainement que tu as qui est “vraiment” fait par les profs. Donc il faut le garder précieusement. Entraine-toi autant de fois que tu le veux sur les anciennes épreuves du Tut’, et garde les annales pour les 3 dernières semaines. Tu peux même faire des journées type concours, pour le faire encore plus en conditions réelles.

Faire une colle de chaque matière par semaine

         Il est important de s’entrainer en temps limité, pour savoir gérer le stress et pour savoir quels exercices nous prennent trop de temps. Si tu en fais une de chaque matière par semaine, cela te permet de n’oublier aucune matière, de savoir quels chapitres tu dois bosser et de ne pas perdre la main. Et pas de soucis, il y en a bien assez dans les archives du Tut’ pour ça.

Dormir

         Le sommeil, c’est le moment où tu vas ranger correctement dans ton esprit toutes les choses que tu as assimilées au cours de la journée. C’est aussi là que tu vas pouvoir te reposer pour être au taquet pour la journée du lendemain. Donc dormir, ce n’est pas perdre du temps, c’est gagner en efficacité ! N’hésites donc pas à prendre le temps.

Aller en cours

         Sauf si vraiment tu sens que ça ne te sers à rien, parce que tu es tout le temps sur ton téléphone et que tu n’écoutes pas, aller en cours ce n’est jamais une perte de temps. Déjà, ça te fais une “pause” parce que c’est moins intense que quand tu révises seul chez toi. En plus, tu as une façon différente d’expliquer que celle qui est dans le poly. Ensuite, parce que ça fait travailler tes sens : l’ouïe, la vue, mais aussi ça te permet de mieux retenir parce qu’il peut se passer des choses autour (réfléxion d’un ami, anecdote du prof, etc) qui te permettent de mieux remonter à ce souvenir.

Apprendre à se connaître

Savoir quand vous êtes fatigué, quand vous avez besoin de faire une pause. Savoir quand vous êtes le plus efficace (le soir, le matin ? Avant manger, après ? etc). Cela va vous permettre d’adapter votre emploi du temps en respectant ces besoins pour être le plus efficace sur votre temps de travail. Cela ne va pas venir tout de suite mais essayez d’y penser quand vous travaillez pour en apprendre plus sur vous.