Du lycée à la fac

         De nombreux changements s’opèrent lorsque l’on arrive dans l’enseignement supérieur. Au-delà du fait que pour beaucoup on change de ville, on prend son indépendance, … on remarque de grandes différences entre le lycée et l’université notamment la PACES.

Les cours en PACES, comment ça se passe ?

         Vous allez désormais avoir cours dans des amphithéâtres pouvant contenir plusieurs centaines de personnes, le format de la classe d’une trentaine d’élèves est désormais totalement obsolète. Il va donc falloir pouvoir s’adapter au bruit et à vos nouvelles conditions de travail.

         Pour les cours magistraux, cours dans lesquels le professeur présente son cours, vous serez tous dans votre amphithéâtre, avec la plupart du temps le professeur en visio-conférence. La visio-conférence permet aux étudiants de tous les amphithéâtres de la faculté d’avoir en simultané la présentation du professeur qui lui ne peut pas être présent dans tous. Chaque semaine les professeurs changent d’amphithéâtre dit « amphithéâtre maître » pour que tous les étudiants puissent avoir un contact avec eux.

        Il existe une deuxième modalité d’enseignement appelée les enseignements dirigés (ED). Dans ces ED, on met en application le cours magistral vu précédemment par petits groupes de 200 étudiants. Cela vous permet de mieux cibler les parties du cours auxquelles le professeur accorde de l’importance. Grâce aux ED vous pouvez également vous entraîner sur des exercices faits par les professeurs eux-mêmes et surtout corrigés par eux et en direct avec vous. C’est d’une grande aide car l’on peut voir ainsi le raisonnement pour réussir des exercices de type concours.

         On n’est plus au lycée donc on ne peut plus se permettre d’interrompre le professeur durant sa présentation pour lui poser une question ou bien lui demander de réexpliquer une notion que l’on a mal comprise. C’est pourquoi se rendre aux enseignements dirigés est une chose importante car le professeur est plus accessible. Mais il faut bien garder en tête que si vous vous posez des questions, des centaines d’autres étudiants s’en posent et que les professeurs ne peuvent pas répondre à toutes. Pour vous permettre de mieux comprendre et d’assimiler les notions importantes, le tutorat propose à tous les étudiants qui auraient des doutes de venir poser leurs questions aux tuteurs et ainsi de pouvoir mieux réussir la compréhension du cours.

Le programme et les épreuves

         On ne parle également plus de matières mais d’unités d’enseignement (UE). Chaque unité d’enseignement comprend un ensemble de matières qui traitent d’un même thème. Par exemple l’UE2 nommée « La cellule et les tissus » comprend la biologie cellulaire, l’histologie et l’embryologie.  Chaque unité d’enseignement a ses particularités et son mode de fonctionnement. C’est pourquoi il va falloir bien s’adapter aux cours et aux professeurs. Notamment pour la prise de notes et la vitesse de certains professeurs. Pour essayer de remédier à cela le tutorat propose aux étudiants des polycopiés des cours de l’année précédente comme support afin de pouvoir arriver en cours avec déjà une bonne base. Cela vous permet de plus vous focaliser sur les détails et les nouveautés du cours et ainsi de moins perdre de temps dans la retranscription. Pour en savoir plus sur les unités d’enseignement →

         L’évaluation des connaissances acquises durant ces unités d’enseignements est également bien différentes du lycée. Les épreuves sont courtes. Elles durent en moyenne entre 45 minutes et 1h45 et sont exclusivement sous forme de QCM (Question à Choix Multiple). Exception faite à l’épreuve de l’UE7, autrement appelée SSH (Sante-Société-Humanité) qui est une épreuve qui se déroule en 3 heures et qui, elle, est rédactionnelle. Pour en savoir plus sur les modalités d’évaluation →

En conclusion

         En PACES, le but n’est pas d’avoir seulement la moyenne mais est bien d’être le ou la meilleur(e) pour pouvoir être classé en rang utile à la suite des deux concours. C’est pourquoi la charge de travail est bien plus importante qu’au lycée. Il faut bien se préparer au fait qu’il y a peu de pauses dans le travail cette année-là et que le rythme de vie sociale baisse considérablement.

         C’est pour ça qu’il ne faut pas s’inscrire dans cette voie par défaut. Il faut avoir beaucoup de motivation pour accepter tous ces sacrifices.