La Médecine

         La médecine est une profession s’intéressant au fonctionnement du corps humain à tous les âges ainsi qu’à ses pathologies.

Présentation du métier

        La pratique de la médecine est très variée et va du rôle du biologiste en laboratoire en passant par le chirurgien, le professeur d’université ou encore le médecin généraliste. La recherche présente pour sa part une expansion non négligeable de ses activités. Un certain nombre de médecins exercent des responsabilités plus administratives au sein des hôpitaux voire des administrations.

La formation

           NB : Toutes les informations données sont susceptibles de ne plus être d’actualité suite aux réformes en cours (R1C et R2C : réforme du premier et du deuxième cycle).

         Le premier cycle équivaut à un niveau licence et se solde par le Diplôme de Formation Générale en Sciences Médicales. Il comprend 6 semestres (sur 3 ans) de formation validés par l’obtention de 180 crédits européens (ECTS). Les 2 premiers semestres de formation correspondent à la PACES (Première Année Commune des Études de Santé) à l’issue de laquelle les étudiants sont sélectionnés en fonction du numerus clausus.

         Les étudiants de PACES reçus à l’issue de leur année continuent en DFGSM2 et DFGSM3 après avoir effectué un stage infirmier d’un mois dans un service hospitalier visant à découvrir le monde de l’hôpital et les soins infirmiers. Durant le DFGSM3 l’étudiant est en stage à l’hôpital sur la moitié de ses matinées.

         Ce cycle a pour but de former les étudiants aux connaissances scientifiques de base ainsi qu’à l’approche fondamentale de la physiopathologie. En plus de ces connaissances obligatoires, l’étudiant en médecine peut choisir des options ou commencer à valider des ECTS s’il veut faire une thèse de science en parallèle de sa thèse de Médecine (double cursus).

         Le deuxième cycle débouche sur le Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales et est équivalent au niveau master. Il est également appelé externat ce qui fait des étudiants en deuxième cycle des externes. Il comprend 6 semestres de formation théorique et clinique validés par l’obtention de 300 crédits européens (ECTS).

          Ce cycle alterne stages à l’hôpital (et en cabinet) ainsi que cours à la faculté, généralement répartis de manière égale. Les stages permettent aux étudiants la mise en application de leurs cours théoriques avec la pratique d’actes médicaux courants, la mobilisation de leurs connaissances, le travail en équipe ainsi que le développement de la relation médecin-malade.

         À l’issue du deuxième cycle des études médicales, les étudiants se présentent à l’Examen Classant National (ECN) suite auquel, selon leur rang de classement, ils optent pour une spécialité et un centre hospitalier universitaire de rattachement. Il existe 44 spécialités (anesthésie-réanimation, biologie médicale, médecine générale, médecine du travail, gynécologie générale, gynécologie-obstétrique, pédiatrie, psychiatrie, santé publique, spécialités chirurgicales, spécialités médicales…), parmi lesquelles l’étudiant devra choisir, entre autres, à l’aide des stages qu’il a réalisés au cours de son cursus universitaire.

         Le troisième cycle, aussi appelé internat, dure plus ou moins longtemps en fonction de la spécialité choisie. Les étudiants, alors appelés internes, s’inscrivent en Diplôme d’Etudes Spécialisées (DES) dont la durée varie de 3 à 5 années et au terme duquel ils présentent une thèse. Ils ont la possibilité lors de la dernière année du DES de s’inscrire en Diplôme d’Etudes Spécialisées Complémentaires (DESC) d’une durée de 2 à 3 ans.

         L’interne est en permanence à l’hôpital et fait des stages d’une période de 6 mois chacun. Le rythme de travail est souvent important. Sous l’égide d’un médecin sénior, l’interne va pouvoir apprendre progressivement à être autonome.

         Pour devenir « Docteur en Médecine », il faut avoir soutenu sa thèse avec succès et validé son Diplôme d’Etudes Spécialisées (DES).  La validation du troisième cycle des études médicales est attestée par la délivrance d’un Diplôme d’Etudes Spécialisées mentionnant la qualification obtenue.

         En parallèle, les étudiants ont la possibilité de choisir des options ou de valider des ECTS dans le cas d’une thèse de science en plus de sa thèse de médecine (double cursus). Ils peuvent ainsi intégrer l’école de l’Inserm ou l’ENS.

Pour en savoir plus :